Trust & Travel et ses liaisons papales…

Vivo d’Orcia

A l’occasion d’une récente fête d’anniversaire, une amie m’a présenté son jeune neveu Cassius, haut comme trois pommes.

« Alors, jeune homme, lui ai-je demandé, que veux-tu faire quand tu seras grand ?
– Je veux faire pape, me répondit-il sans sourciller.

– Pape ?! Tu veux dire…
– Un super pape avec des super pouvoirs.
– … Oh ! »

Bon, pourquoi pas. Puis Cassius a fait demi-tour avant que je n’aie le temps de lui souhaiter bonne chance.

Jadis, en Italie, les enfants issus de familles qui leur permettait de faire des études pouvaient aspirer aux hautes fonctions pontificales. Mon intérêt pour les papes d’antan s’est avivé il y a quelques années lorsque j’ai pris conscience que Trust & Travel avait des « liens » avec certains d’entre eux : quatre des domaines historiques que nous proposons à la location sont la propriété de familles qui descendent directement d’anciens souverains pontifes italiens.

Autrefois, les papes étaient des hommes dont la situation leur permettait d’acheter ou de faire construire des palais et des châteaux. Ils avaient aussi des familles, des descendants, des héritiers à qui ils léguaient systématiquement leur patrimoine.

L’Italie a toujours été un pays profondément enraciné dans son passé, sa culture et ses traditions. Les grandes familles italiennes laissent à leurs descendants ce qu’elles ont hérité de leurs aïeux. Les sites historiques – pour lesquels j’ai un faible, comme vous le savez, – sont ainsi transmis de génération en génération. Il est tout à fait normal, donc, que certains des grands propriétaires terriens actuels, en Italie, soient des descendants de papes.

La plupart d’entre eux, cependant, ne sont pas aussi fortunés que leurs célèbres ancêtres ; et il ne leur est pas facile, entrer autres, d’assumer le coût élevé de l’entretien des terres et des bâtiments. Le tourisme culturel – que Trust & Travel les aide à développer et à promouvoir, – leur apporte toutefois une solution intéressante et viable.

Lorsque vous visiterez ces propriétés exceptionnelles, vous ne serez pas insensible au fait que les familles qui les gèrent encore aujourd’hui soient implantées sur ces terres depuis des siècles.

Et pour terminer, qui sont donc ces chefs de l’Église qui ont un lien plus ou moins « direct » avec Trust & Travel ? Les voici :

Le Pape Grégoire XIII, né Ugo Boncompagni, instigateur du calendrier que nous utilisons aujourd’hui (le calendrier grégorien). Il a laissé une empreinte durable sur Il Fontanile

Le Pape Clément XII, né Lorenzo Corsini, bâtisseur de la célèbre Fontaine de Trevi à Rome. Sa présence hante toujours le domaine Marsiliana

Le Pape Clément VIII, né Ippolito Aldobrandini, à l’origine de la réconciliation d’Henri IV avec l’Église. Son esprit rôde toujours dans les parages du Castello di Celsa

Le Pape Marcel II, né Marcello Cervini, brillant cardinal et l’un des présidents du Concile de Trente. Le Vivo d’Orcia  garde de lui, en son sein, un souvenir vivace.

Le Pape Cassius I, neveu d’une très bonne amie à moi, et à qui je dédierai un article complet lorsqu’il sera intronisé…

Katharina's Italy

NOS BILLETS LES PLUS LUS


NEWSLETTER

S’inscrire à l´Italie de Katharina

Recevez un email par mois avec les meilleurs billets...
Sign up here
© 2012 L’Italie de Katharina | Privacy Policy
Site design by InfinVision