Sauvée de la déroute !

Il y a des jours – comme hier, par exemple – où tout va mal. Je sais que vous aussi, chers lecteurs, chères lectrices, connaissez à l’occasion de telles journées. Je ne vais pas ici vous raconter les désagréments que j’ai vécus hier – il faut d’abord que je m’en remette. Non, je vais plutôt vous parler de cette journée que j’ai passée en octobre dernier dans la ville toscane de Lucca.

Ce jour-là, donc, je me suis d’abord réveillée avec un bel orgelet et un gros mal de tête. Un bon début ! Ensuite, après avoir quitté la maison avec une petite demi-heure de retard, je me suis trompée de chemin en voulant me rendre à La Cappella, l’une des propriétés de notre catalogue Trust&Travel. J’étais censée déjeuner avec les propriétaires de ce domaine, mais comme ils avaient un rendez-vous très important avec l’évêque de Lucca en début d’après-midi, nous avons convenu de reporter notre déjeuner à une date ultérieure.

Et puis je me suis dit : « Pourquoi n’irai-je pas déjeuner seule chez Vipore ? » un restaurant de Lucca qu’un ami m’avait déjà recommandé, et qui m’inspirerait peut-être un billet pour mon blog. Le problème c’est que je me suis encore une fois égarée en route – la faute à mon orgelet, sûrement ! – et que je n’ai jamais trouvé l’endroit. Fort contrariée, j’ai foncé en direction de La Mora, un excellent resto situé en périphérie de la ville et où j’avais déjà dîné quelques années auparavant. Devinez quoi : La Mora  avait fermé ses portes !

Alors là j’ai eu envie de jeter l’éponge, rien de moins. J’ai garé ma voiture derrière la cathédrale de Lucca et suis entrée à pied dans le quartier historique. Je suis d’abord tombée sur une pizzeria, Da Sergio, mais n’avais pas vraiment envie d’une pizza. J’ai continué mon chemin, suis parvenue dans une grande artère commerciale, en suis ressortie, ai tourné à gauche, ai tourné à droite, ai eu le tournis, et puis, ô miracle, je me suis enfin retrouvée sur une jolie petite place où m’est apparu, à l’autre bout, le plus joli petit bistrot !

Son nom : All’Olivo. Sa spécialité : les poissons – exactement ce dont je rêvais à cette heure tardive de l’après-midi. Pour un prix tout à fait raisonnable, j’ai eu droit à un délectable repas : une crème de poireaux et courgettes agrémentée de turbot cuit à la vapeur ; de grandes pâtes fraîches garnies de fruits de mer ; des encornets grillés accompagnés d’une salade composée. On m’a également servi un verre de Palistorti Bianco di Valgiano, un vin bio local que je voulais essayer depuis longtemps. Voilà, j’étais ainsi réconciliée avec la vie !

Recommandé par le guide du Routard 2012,  All’Olivo se trouve au numéro 1 de la Piazza San Quirico. Voici son numéro de téléphone : 0583 496264, et le lien vers son site web : www.ristoranteolivo.it.

Si ça vous chante de me raconter l’une de vos « mauvaises journées », je vous y invite !

 

Katharina's Italy

NOS LOCATIONS EN PROXIMITÉ
NOS BILLETS LES PLUS LUS


NEWSLETTER

S’inscrire à l´Italie de Katharina

Recevez un email par mois avec les meilleurs billets...
Sign up here
© 2012 L’Italie de Katharina | Privacy Policy
Site design by InfinVision