Cinquante nuances de bleu à Padoue

Le bleu… bleu de minuit, bleu électrique, bleu royal, bleu ciel… D’après des enquêtes d’opinion réalisées en Europe et en Amérique du Nord, le bleu est la couleur la plus appréciée des hommes et des femmes. C’est également l’une de mes couleurs préférées. Et ma nuance de bleu favorite est le bleu de Giotto. Vous ne la connaissez pas ?

Petite église de la ville de Padoue, la chapelle des Scrovegni – également appelée l’église de l’Arena en raison du vieil amphithéâtre romain situé à proximité, – abrite ce que de nombreux spécialistes considèrent comme l’une des plus grandes créations de l’art occidental. Oui, rien de moins que cela ! Ce chef-d’œuvre est composé d’une série de fresques commanditée par la famille des Scrovegni et réalisée par le grand Giotto di Bondone au tout début du XIVe siècle.

Ornant les murs et le plafond de la chapelle, et disposées à la fois verticalement et horizontalement, ces fresques relatent, avec une force, un souci du détail et une virtuosité incomparables, les vies de la Vierge Marie et de son fils Jésus. Giotto – présenté à juste titre comme l’un des pionniers de la Renaissance, – utilise ici la couleur d’une façon marquante et singulière, préférant, à la palette des gris et des dorés affectionnée par la tradition religieuse, une gamme de couleurs plus vives et plus réalistes. Rompant avec la manière stylisée et idéalisatrice de Byzance, il peint les visages, les habits, les paysages et les ciels tels qu’il les voit : roses, verts, marron, jaunes, rouges et bleus.

Il vous faut voir le bleu – celui que je me plais à appeler le bleu de Giotto – dans lequel baigne cette chapelle. Il est magnifique. Si vous êtes dans la région de Padoue, cette petite église est un passage obligé. Et pour que vous profitiez pleinement de votre visite, tout en évitant les mauvaises surprises, voici quelques conseils pratiques.

D’abord, sachez que la chapelle ne se visite que par petits groupes de 25 personnes, et que pendant la haute saison les places se réservent des mois à l’avance. Faites votre réservation en ligne avant même d’entreprendre votre voyage en Italie.

Je vous conseille d’arriver au moins une demi-heure avant le créneau horaire que vous aurez réservé. Vous retirerez votre billet à la billetterie du musée municipal, où un petit film sur la chapelle et sur Giotto vous sera présenté. Vous traverserez ensuite le square adjacent au vieil amphithéâtre romain, puis vous vous joindrez, devant l’entrée de la chapelle, à un groupe de 25 visiteurs.

Une fois à l’intérieur, on vous fera patienter une quinzaine de minutes dans une sorte d’antichambre, pour que vous vous adaptiez au « microclimat » de la chapelle. Un film vous expliquera alors, entre autres choses, l’importance de ce microclimat pour la préservation des fresques.

Lorsque vous serez enfin dans l’enceinte de la chapelle, je vous suggère de vous rendre tout de suite à l’autre bout de la nef. La plupart des autres visiteurs seront occupés à découvrir les fresques peintes à l’entrée, alors que vous pourrez tranquillement vous extasier devant le « Jugement dernier », une œuvre splendide, de grandes dimensions, qui fascinent aussi bien les petits que les grands avec son foisonnement de couleurs, de détails et de créatures étranges – des démons, des dragons, des monstres mangeurs d’homme… Et lorsque le groupe se rapprochera de vous, vous reviendrez sur vos pas pour contempler en toute quiétude la série de fresques peintes sur les murs latéraux.

Et surtout n’oubliez pas de vous remplir les yeux de ce bleu !

 

Katharina's Italy

NOS LOCATIONS EN PROXIMITÉ
NOS BILLETS LES PLUS LUS


NEWSLETTER

S’inscrire à l´Italie de Katharina

Recevez un email par mois avec les meilleurs billets...
Sign up here
© 2012 L’Italie de Katharina | Privacy Policy
Site design by InfinVision