Le grand marché de Noël de Sienne

« Maman, est-ce qu’on va aller au marché de Noël cette année ? Tu sais, celui où toutes les maisons sont jaunes et oranges ? »

Ses yeux clairs et pétillants levés vers moi, ma fille attendait avec impatience la réponse que j’allais lui donner…

Vous vous en souvenez peut-être, chers lecteurs et lectrices, nous étions allés à Sienne il y a quelques mois pour assister au fameux Palio di Siena, une course de chevaux haute en couleur disputée sur la Piazza del Campo, l’une des grand-places de la ville.

Cette semaine, je vous emmène de nouveau sur cette grand-place, mais cette fois pour une expérience d’un tout autre genre : le Mercato nel Campo, l’un des marchés de fin d’année les plus courus de Sienne. Les « maisons jaunes et oranges » dont parle ma fille sont en fait les façades des bâtiments qui circonscrivent la grand-place. Le soir, lorsque toutes les lumières sont allumées, ces façades se parent des couleurs chaudes de l’ambre, de l’ocre et de l’or. Se dégage de cela une atmosphère magique qui vous ramène à l’époque de la Renaissance italienne.

Le Mercato nel Campo ne dure que deux jours et se tient le premier weekend de décembre. On y trouve près de 150 stands ou étals proposant une large gamme de produits artisanaux et gastronomiques. Et que de la qualité, pas de toc ni d’importations asiatiques.

Il y a deux ou trois ans, j’y ai fait presque toutes mes emplettes de Noël. J’ai acheté par exemple de l’huile d’olive extra vierge pour ma sœur, de magnifiques jouets de bois fabriqués par des artisans toscans, et une tonne de ces délicieux ricciarelli  pour des amis ou d’autres membres de ma famille. Les ricciarelli  – qui atteignent leur pic de popularité à Noël, – sont de petits gâteaux secs faits d’amandes, de miel, de sucre et de blancs d’œuf. D’après une légende, le seigneur Ricciardetto della Gherardesca en aurait ramené la recette à Sienne au XIVe siècle, à son retour de croisade.

Si ma mémoire est bonne, j’en ai également profité pour acheter un peu de poterie, de faïence et des carreaux de céramique peints à la main. Fabrication artisanale locale, bien entendu. Et croyez-moi, on n’a que l’embarras du choix.

Bon, vos bras sont maintenant chargés de cadeaux mais vous avez l’estomac dans les talons ? Alors je vous suggère d’aller dîner au Tre Cristi, un petit resto fort sympa situé dans le quartier dit de la « girafe » et qui depuis 1830 sert à ses clients une cuisine excellente. Voici le lien vers leur site web : www.trecristi.com.

Cette année, le Mercato nel Campo se tiendra les samedi 30 novembre et dimanche 1er décembre. Oui, je sais, le préavis est un peu court…

 

Katharina's Italy

NOS BILLETS LES PLUS LUS


NEWSLETTER

S’inscrire à l´Italie de Katharina

Recevez un email par mois avec les meilleurs billets...
Sign up here
© 2012 L’Italie de Katharina | Privacy Policy
Site design by InfinVision