Une Odyssée des temps modernes

Que l’Italie soit une terre de rêve, en douteriez-vous encore, chers lecteurs, chères lectrices, après toutes les fleurs que je lui ai lancées au fil de mes billets ? Et je pense vous avoir déjà dit que le bel paese compte plus de sites inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO que tout autre pays souverain. Mais saviez-vous que la patrie de Dante a également ravi à la Grèce le titre de première « porte d’entrée » des migrants foulant le sol du continent européen ?

Nous avons tous entendu parler de la grande crise migratoire à laquelle l’Europe doit faire face depuis quelques années. Mais Katja Meier, auteur des mémoires autobiographiques intitulées Across the Big Blue Sea, a été projetée au cœur de cette crise en 2014 lorsqu’on lui a confié, en terre toscane, la direction d’une maison d’accueil pour réfugiés. Le récit qu’elle nous fait dans son livre de cette expérience exceptionnelle nous tient en haleine du début à la fin et nous pousse à une profonde réflexion.

De nationalité suisse et douée de talents multiples et variés, Katja Meier est une amie proche, et nous travaillons en collaboration depuis maintenant quelques années. Entre autres choses, Katja m’aide régulièrement à recueillir de l’information pour mon blog et à gérer efficacement notre compte Instagram Trust&Travel.

J’ai toujours en tête les personnages, les scènes, les atmosphères et les problématiques que Katja dépeint ou soulève dans sa très vibrante chronique. Si vous êtes en train de préparer votre liste de lectures pour les mois à venir (et que vous lisez l’anglais, car la traduction française n’est pas encore disponible), je vous recommande vivement d’y inscrire le livre de Katja.

L’histoire tourne principalement autour de cinq Nigérianes secourues en Méditerranée, en pleine canicule estivale, par la garde côtière italienne. Leur sort, à partir de ce moment, va être plus ou moins placé entre les mains de Katja. La loi de l’emmerdement maximal vous est sans doute familière ? Eh bien cette loi est superbement illustrée dans le livre de Katja par une longue succession de malentendus culturels, de disparitions, d’imbroglios bureaucratiques, de prostitution organisée et d’aide humanitaire désorganisée…

Comment Katja arrive-t-elle, avec le peu de moyens mis à sa disposition, à faire face à ces situations et à contourner ces obstacles ? Vous ne me tiendrez pas rigueur, j’en suis sûre, de ne pas vous vendre la mèche…

Pour en savoir davantage, vous n’avez qu’à suivre ce lien : Across the Big Blue Sea.

Et chapeau bas, Katja!

 

Katharina's Italy

Enregistrer

NOS BILLETS LES PLUS LUS


NEWSLETTER

S’inscrire à l´Italie de Katharina

Recevez un email par mois avec les meilleurs billets...
Sign up here
© 2012 L’Italie de Katharina | Privacy Policy
Site design by InfinVision